« Cela fait plus de 30 ans que je suis dans le milieu mais j’ai l’impression que je repars encore sur ma première année » M. Gonsalves

C’est ce jeudi 18 Août qu’a sonné le début de la saison 2016-2017 pour le SOM Boulogne.

Avec un recrutement séduisant qui a vu l’effectif être modifié à 80%, les attentes sont nombreuses et l’impatience de débuter grande. Et il n’y a pas que du côté des joueurs que l’on retrouve des nouveautés cette année ! On note en effet l’arrivée de Mike Gonsalves en tant qu’assistant de Germain Castano.

Rencontre avec celui-ci qui remplace donc Fabien Anthonioz.

Mike, bienvenue à Boulogne ! Si tu devais te présenter en quelques lignes, comment le ferais-tu ?

« Franco-américain avec un mélange de portugais, j’ai passé la plus grande partie de ma vie ici en France. Marié, nous avons avec mon épouse un fils de 27 ans. J’ai été joueur pendant 13 ans avant de partir sur une carrière d’entraîneur, 12 en tant que coach principal et 8 en tant qu’assistant. L’occasion s’est aujourd’hui présentée de travailler avec quelqu’un que j’apprécie énormément en la personne de Germain Castano ainsi qu’avec Olivier Bourgain. Je suis très content car c’est un vrai choix de venir ici et très heureux que le club est accepté mon profil parce que celui est pour le moins atypique. »

C’est Jeudi dernier qu’a officiellement débuté la saison avec une première partie basée sur la préparation. C’est une période cruciale pour la suite je suppose.

« Le plus important actuellement est de faire en sorte que ce groupe devienne une équipe. Pour cela, il faut plusieurs éléments : qu’il y ai des sacrifices de chacun et qu’il y ai un but commun. Germain et moi-même, même si nous ne sommes pas ensemble depuis longtemps, on forme déjà une équipe. Germain a fait des sacrifices pour me faire venir, j’en ai aussi fait de mon côté et on partage un but en commun. Chacun doit avoir un rôle dans l’équipe et on va définir rapidement ceux-ci.
Ensuite, pour les objectifs, c’est compliqué d’en parler aussi tôt…On ne peut pas dire, à cette période de l’année, que l’on veut les play-offs ou qu’on veut monter. Le premier objectif dans cette période est que les joueurs se connaissent, qu’ils prennent confiance en chacun de leurs coéquipiers. Je crois que Germain attend beaucoup de choses de ma part. Je vais essayer de lui rendre sa tache la plus facile possible et de ne pas être une contrainte. Et puis, il n’y a pas que nous deux, il y a également Thibaut (Wolicki) qui va avoir un rôle très important notamment par le lien qu’il fera entre l’équipe N3 et les pros. »

Tu parlais d’un parcours atypique forgé par un passage dans le basket féminin..Qu’est-ce que celui-ci t’a apporté ?

« Beaucoup de choses. J’ai en effet eu l’occasion de faire 6 années au total chez les filles. Elles sont capables de faire des sacrifices individuellement avec un but en commun. Le jeu collectif y est très intéressant. C’est du très haut niveau. Durant cette période, j’ai aussi beaucoup appris sur l’écoute des gens, l’importance d’être sincère. »

Te retrouves-tu dans la culture basket de Germain, son jeu très porté sur l’attaque ?

« Le jeu offensif c’est une chose mais ce n’est pas que l’attaque. On va avoir un jeu très offensif et agressif défensivement également. Et puis ce type de basket ce n’est pas non plus « on jette les ballons et on court ». Germain a des principes bien précis, ce n’est pas du n’importe quoi. Mais oui il va y avoir beaucoup de plaisir, on va essayer d’utiliser chacun dans son rôle. On a les mêmes soucis que les autres entraineurs : On fait un jeu collectif avec des individualités et il faut qu’on arrive à mélanger cela. En tout cas oui, sa vision du basket me parle beaucoup. »

As-tu hâte que les choses sérieuses commencent ?

« J’ai 57 ans, cela fait plus de 30 ans que je suis dans le milieu mais j’ai l’impression que je repars encore sur la première année où j’étais jeune débutant ! Je suis très excité mais j’ai envie de dire que c’est normal à cette période…il faut réussir à ce que tout le groupe ai cette même excitation plus tard dans la saison ! Je suis très heureux de travailler avec des grands professionnels mais des gens qui sont aussi humainement parlant très intéressant. »

Castano-Gonsalves

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *