« Il faudra relever le défi physique » JBAM avant Boulazac-SOMB

Ce samedi le SOMB se déplace à Boulazac pour le compte de la 17ème journée ! Ce match est le dernier de la phase aller du championnat.

Nous avons été prendre la température avant cette rencontre auprès de notre pivot et co-capitaine, Michel Jean-Baptiste Adolphe ainsi qu’avec notre coach, Olivier Bourgain.

Michel Jean-Baptiste-Adolphe, pivot du SOMB :

Oui, cela va être compliqué là-bas car on sait qu’ils vont avoir à cœur de poursuivre leur série de 4 victoires. Ils viennent d’aller gagner à Nantes sur un petit score (55-57). Il va falloir que l’on soit prêt physiquement et mentalement. Dans cette équipe de Boulazac on retrouve pas mal de joueurs qui ont connu la Pro A et qui se connaissent depuis quelques années donc ils sont prêts pour aller au combat.
Nous concernant, nous sommes sur une bonne dynamique également. Notre défense est bien en place, on encaisse moins de 70pts par match. Il faut que l’on relève le défi physique là-bas je le redis parce que ça va se jouer là-dessus.

Olivier Bourgain, entraîneur du SOMB :

Boulazac est une équipe qui en est à 4 victoires de suite, ce n’est pas rien. Ils ont, comme nous, mal débuté mais depuis près de 2 mois remportent des matchs !
C’est une équipe très rugueuse, qui ne lâche rien. Il y a du talent à l’image de leur poste 4-5 Williamson qui est un des meilleurs américains de la Pro B ainsi que de leur shooteur Roberson, joueur capable de prendre feu.
Ils peuvent aussi compter sur un effectif de 11 joueurs avec un banc extraordinaire et des joueurs français avec beaucoup d’expérience (Pellin, Sanchez, Tanghe et Salmon).
Ils vont être dans leur salle et cela va forcément être compliqué pour nous mais on a rien à craindre sur ce match ! Moi ce que je veux c’est que l’on reste dans l’attitude que l’on a vue ces derniers temps avec des joueurs à l’attitude irréprochable. Il ne faut pas oublier que l’on vient de battre le 3ème du championnat et que l’on a donc des arguments à faire valoir.

Photo Jean-Philippe Carlier.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *