« Le championnat français est un championnat qui devrait parfaitement me convenir ! »

Arrivé Dimanche à Boulogne-sur-Mer et au travail depuis Lundi, Jason Boone prend ses marques avec ses nouveaux coéquipiers !
Le tout nouveau pivot boulonnais se raconte et nous confie ses premières impressions avant son premier match sous les couleurs somistes ! Attention, garçon très motivé !

Pour commencer, présente-nous en quelques mots qui est Jason Boone ?

« Jason Boone est un joueur de basket solide (rires). J’ai déjà fait le tour du monde avec ce sport et j’apprécie vraiment tout ce qu’il m’apporte dans la vie. Je suis un gagnant, un joueur qui aime jouer dur. Si les gens pensent cela de moi alors je serais pleinement satisfait je pourrais me dire que j’ai rempli ma mission. »

Quel parcours as-tu suivi jusqu’à aujourd’hui ?

« J’ai fait beaucoup de sports différents ! J’ai joué au baseball, au football américain, au tennis et c’est une fois arrivé à l’université que je me suis mis à pratiquer le basket-ball.
J’ai ensuite commencé ma carrière en 4ème division en Allemagne mais je ne pensais pas que je pourrais vraiment faire un beau parcours. C’est après une excellente saison que j’ai été signé par un club en 1ère division allemande. J’ai alors pris conscience que je pourrais peut-être jouer dans les plus grands championnats un peu partout dans le monde ! Aujourd’hui je prends certes de l’âge (29 ans) mais je me sens vraiment arrivé dans une période de ma vie où je me sens bien dans mon jeu, bien dans mes baskets ! J’espère pouvoir jouer le plus longtemps possible à ce sport. »

Jason Boone 3

Quelles sont tes caractéristiques principales ?

« Le fait d’avoir joué au football américain m’a rendu fort physiquement. J’aime quand le jeu devient physique ! J’apprécie également parler, qu’il y ai de l’échange pendant les matchs. En fait, dans ce sport, j’aime autant l’aspect mental et tactique que l’aspect physique !
J’arrive à Boulogne en voulant avoir un vrai impact en défense, en faisant valoir mon physique. »

Cela tombe bien le championnat Français a la réputation d’être un championnat avec des joueurs très physiques, très athlétiques !

« Oui, je suis totalement d’accord.
Quand je jouais en Allemagne, à chaque fois que nous affrontions des équipes françaises en Eurocup, je réalisais d’ailleurs de très bon match car j’étais capable de les affronter dans le combat physique avec mes capacités ! C’est donc un championnat qui devrait me convenir je pense. »

Tu viens d’accomplir ta première semaine avec l’équipe. Que penses-tu de tes coéquipiers ? Ton intégration s’est elle bien déroulée ?

« Je me sens bien ! Quand j’ai vu cette équipe, je me suis dit « Mais comment est-ce possible d’être aussi bas au classement ?! » Je pense que l’on a une très belle équipe ! Je sais que cette équipe a pas mal été embêtée par des pépins physiques donc maintenant ce qui compte c’est de se maintenir en bonne santé.
Avec mon expérience je sais que c’est toujours compliqué quand il y a des nouveaux joueurs qui intègrent un effectif qui se connaît déjà bien mais j’ai déjà joué avec Tweety dans le passé et cela m’a aidé à m’intégrer rapidement. Je suis vraiment excité par rapport à ce que je vais pouvoir apporter à l’équipe dans les trois mois à venir. »

DSC06967-001

Tu as compris que Germain Castano est un coach qui aime jouer vite en attaque… Ca te convient ?

« Oui ! Je sais que je suis un peu plus petit que les pivots traditionnels donc durant toute ma carrière j’ai du tout faire pour faire de cette faiblesse naturelle une force en étant meilleur qu’eux sur d’autres secteurs de jeu et en particulier sur ce secteur du jeu rapide, en courant plus vite qu’eux. Ce n’est donc pas une situation nouvelle pour moi.
Le fait de jouer aujourd’hui à l’entraînement à 5 contre 5 me fait du bien pour retrouver le rythme ! Il faut que je me bouge le cul ! »

T’es-tu déjà battu pour éviter la relégation d’une équipe ?

« Oui malheureusement l’an passé en Allemagne l’équipe pour laquelle je jouais est descendue ! On a eu beaucoup de blessés, 3 coachs ! Beaucoup trop de changements.
On doit jouer chaque match comme ci c’était un match de playoffs pour nous ! Chaque victoire peut constituer un tournant. Il faut rentrer dans chaque match avec la bonne mentalité, être prêts au combat et tout faire pour repartir avec la victoire. Je me répète mais pour nous maintenant, ce sont vraiment des playoffs qui commencent pour nous, on doit se battre chaque jour pour être meilleurs. »

Crédit photos : Jean Philippe Carlier.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *