« Nous aurons de l’ambition la saison prochaine en N3 » T. Wolicki

Entraîneur la saison passée de notre équipe Espoirs, Thibault Wolicki entraînait cette saison l’équipe B du SOMB qui évolue en N3 !
Retour avec lui sur cette première et sur l’avenir de cette équipe.

Thibault, quel bilan tires-tu de votre saison en Nationale 3 ?

« Ce fut une première année interessante, car on n’avait pas d’équipe à ce niveau-là auparavant et il a fallu bâtir avec des jeunes joueurs et seulement deux de plus de 23 ans.

L’objectif était de se maintenir pour garder notre label centre de formation. Sur le papier, cela ne s’annonçait pas des plus simples mais, au final, le contrat est rempli avec une très belle 4ème place.
Et si je me permets une comparaison avec d’autres centres de formation Pro B, on se rend compte que l’on s’en sort plutôt brillamment là aussi car nous sommes les seuls qui réussissent à avoir un bilan comme celui-ci. »

Tu découvrais toi aussi cette année la Nationale 3, quel avis portes-tu sur cette dernière ?

« Très honnêtement je dirais que c’est un champion où il y a « tout et rien ».

Sans manquer de respect à qui que ce soit, il y a des équipes pour qui c’est vraiment très compliqué avec un jeu brouillon, chose qui s’explique par le fait qu’ils ne s’entraînent que très très peu.

A contrario, on retrouve des belles équipes composées d’anciens joueurs professionnels, des équipes qui sont-elles très sérieuses.

C’est un championnat physique, avec des coups à l’ancienneté et un arbitrage forcément différents que dans le championnat Espoirs par exemple. »

Peux-t-on s’attendre à te voir avec plus d’ambitions pour la saison prochaine ?

« L’objectif premier reste le maintien forcément afin de garder l’agrément centre de formation.

Nous aurons de l’ambition la saison prochaine. Je pense qu’ambitionner le top 4 ne sera pas chose impossible je l’espère vu l’effectif qui se dessine…

Et, si on a de la réussite, pourquoi pas espérer mieux mais il risque d’y avoir des équipes très armées, je pense par exemple à Liévin qui a fini 2 ème et qui se renforce encore. »

Justement ! Qui retrouvera-t-on à la rentrée !

« Je peux d’ores et déjà vous dire qu’il n’y aura plus de joueurs qui feront à la fois la N3 et la Pro B pour une raison simple : il n’y a pas de règlement spécifique entre la FFBB et la LNB concernant les joueurs ce qui veut dire que dès que l’équipe pro ‘ jouait en même temps, je souhaitais décaler notre match N3 afin de pouvoir compter sur JD Biog et Raphael Binvignat mais les clubs ne voulaient pas et rien ne les forçaient à accepter.
Nous nous sommes donc retrouvés 9 fois à jouer à 6 joueurs.

Concernant l’effectif, je souhaiterais remercier Aubin Vanhoove et Hugo Lesigne qui vont nous quitter. On aurait souhaiter les conserver mais la priorité pour eux reste les études et je le comprends. Ils vont continuer en N3 dans un autre club. Je leur souhaite bonne route et les remercie encore pour tout ce qu’ils ont fait au club et leur confiance accordée à Boulogne.

On comptera sur la famille Dusommerard avec Romain qui a été le leader de cette équipe avec 25pts de moyenne et son frère Bastien, joueur évoluant en cadet et qui s’est vite retrouvé à ce niveau avec du temps de jeu. Il a également explosé le championnat U18.

Alexis Bouclet qui s’était fait les croisés l’été dernier va lui enfin pouvoir nous rejoindre et notre ancien, Marc Ba, continue l’aventure.

Pour le reste vous en saurez informé prochainement. »

En tant que responsable du centre de formation, es-tu fier du travail des Cadets avec cette participation au Final Four ?

« Ce final four poule basse c’est au final une maigre consolation car je pense que l’on avait une équipe pour aller en poule haute mais nous n’avons, à l’image de l’équipe pro, pas été aidé par les blessures…

À partir du moment où l’on a pu compter sur l’ensemble de l’effectif, nous n’avons plu perdu un match pendant 3 mois.

Maintenant, on va chercher à continuer sur ce fonctionnement car il marche bien et nous allons accentuer notre partenariat avec le lycée Branly avec un aménagement de leurs cours d’EPS pour qu’ils ne ressentent pas de fatigue supplémentaire. »

DSC08880-001

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *