Tu sais que c’est un derby quand…

Qu’est ce qu’on aime les derbys…On adore l’atmosphère surtout qui tourne autour en fait…La guéguerre entre supporters, la pression supplémentaire ….

Tu sais que c’est un derby quand :

– Tu es joueur et qu’on arrête pas de te dire dans la rue ou pendant tes courses : faut le gagner hein !

– Qu’importe le résultat, il y aura forcément un des deux camps de supporters qui criera on est chez nous à la fin.

– Tes potes t’appellent pour savoir si tu peux leur avoir des places.

– Même ceux qui n’aiment pas le basket ou qui ne connaissent pas les règles veulent venir au match.

– Ça critique l’arbitrage à tout-va.

– Ça taquine au boulot entre supporters des deux clubs.

– Un joueur jette son maillot dans le public.

– T’as coché la date de ce match dès la sortie du calendrier.

– Y a des articles parlant du derby tous les jours dans La Voix du Nord.

– T’en rêves la nuit… Tu t’imagines qu’on va gagner au buzzer d’un tir de l’autre bout du terrain.

– Ta belle-mère t’invite ce weekend et que tu dis que tu peux car tu as un truc important à faire… Même si c’est le derby elle ne comprendrait pas …

– Ton voisin te dit bonjour quand tu sors les poubelles avec son écharpe de l’équipe adverse et te lance : « à samedi! »

– L’intensité à l’entraînement c’est encore autre chose.

– Pendant encore 3-4 semaines tu parleras du match.

– Tu sais que tu joues Le Portel, pas Lille…SOMB-Lille c’est pas vraiment un derby…

– Tu te rends compte que c’est le seul match où tu connais l’historique.

– 4 ou 5 jours avant tu regardes les résumés des précédentes oppositions.

– Les supporters Portelois disent toujours après la défaite « t’façon c’est nous qui avons le meilleur public ».

– Tu sais que le joueur qui fera un bon match aura le droit à en faire trois mauvais derrière, on s’en fout il aura été bon dans le derby…

– La buvette va tripler sa recette ce soir-là.

– Quand y’a des verres et des verts.

– Durant la semaine qui précède le match tu fais gaffe à pas porter des vêtements aux couleurs de l’adversaire.

– Le soir du match, tu mets tes chaussettes porte-bonheur… tu sais, celles que tu avais mises le soir où t’as « pécho » une bombe et donc tu es sûr que c’est grâce à elles. Du coup, depuis, tu les a toujours pas lavé. Cela fait 15 ans.

– Tu te sens perturbé toute la journée comme-ci c’était toi qui allait jouer ce soir.

– Tu compares avec tes potes les deux effectifs « Goulbourne c’est meilleur que Donaldson…mais non je ne suis pas d’accord »

– Le matin à l’apéro du marché tu fais un pari avec tes potes sur le score du match.

– T’as des gens debout partout dans la salle.

– Quand les coachs des 2 équipes mettent un peu plus de gel que d’habitude…ah merde notre coach est chauve.

– Tu vas 5 fois dans la journée aux toilettes.

– Le lendemain du match t’as plus de voix.

C’est pour toutes ses raisons qu’on adore le derby….

DSC09524-001

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *